Le projet tutoré est une valeur ajoutée. Sa mise en place est le fruit de l’expérience acquise en matière de gestion de groupe multiculturel et de suivi à distance des étudiants.

 

Les étudiants sont répartis en groupes de travail en croisant leurs compétences initiales : architecture, histoire, archéologie, muséologie, gestion ou droit. Chaque groupe est encadré par trois tuteurs, doctorants et professionnels, un par université de cursus, qu’ils rencontrent une semaine sur deux en présentiel et en webconférence. L’autre semaine, ils participent à des ateliers de formation : rencontre avec des professionnels, coaching d’employabilité. Chaque groupe reçoit en début de parcours un thème général à partir d’axes de recherche décidées par l’équipe pédagogique et décide, avec leurs tuteurs, de la réalisation à laquelle il travaillera durant les quatre semestres. 

On a donc le schéma suivant :

 

schma_projet_tutor

 

Chaque groupe de travail reçoit un thème lié aux axes de recherche, en début de parcours. C’est le groupe ensuite qui décide de la réalisation à laquelle il travaillera durant deux années, soit :

 

- une valorisation muséale de site ou de collection ou

- la mise en place d’un musée virtuel ou

- la mise en place d’un inventaire, ou

- la valorisation esthétique ou culturelle de site ou de collection ou

- l’organisation d’une exposition.

 

Le rendu au S4 est collectif et individuel, numérique et sur papier. Au plan collectif, il prend la forme d’une mise en ligne. Au plan individuel, la part réalisée par chaque étudiant est développée dans le mémoire de fin d’étude. En cas de séparation du groupe au S4, les travaux se poursuivent sur moodle et par webconférence. Les étudiants apprennent ainsi le travail collaboratif à distance. Ils apprennent aussi la collaboration interculturelle, l’échange interprofessionnel et à maîtriser la variété du marché des projets patrimoniaux.

Designed by Décision Publique